Quels lieux à ne pas visiter à Paris ? | L'actualité en continue sur le tourisme

Quels lieux à ne pas visiter à Paris ?

0 Comment

Il faut voyager vers d’autres cieux pour se détendre et se ressourcer par moment. En vacances, la première chose dont il faut s’assurer est votre sécurité. Vous désirez faire un tour à Paris ? Voici quelques quartiers ou arrondissements où vous êtes prudent.

Stalingrad, un abri des toxicomanes à Paris

Paris est une ville qui présente assez d’intérêt pour tout tourisme. Elle attire de nombreuses personnes compte tenu des lieux touristiques sur son territoire. Toutefois, il y a des endroits à Paris qu’il serait mieux de ne pas y mettre pied si vous êtes à votre premier voyage. Pour mieux en savoir sur ces arrondissements ou quartiers, il faudra visiter le site web. Au nombre de ces endroits à craindre, Stalingrad peut être évoqué. En effet, Stalingrad est un lieu où l’on retrouve des toxicomanes. La consommation de la drogue par certaines personnes fait de cet endroit, un lieu à craindre. La drogue étant mauvaise conseillère, vous pouvez être exposée à des actes d’insécurité. Le mieux, c’est de ne pas s’y hasarder notamment les nuits. On note également la présence de plusieurs mendiants.

La porte de Clignancourt, un autre endroit à éviter

Paris s’affiche dans la liste des villes touristiques les plus visitées au monde. Plusieurs raisons expliquent d’ailleurs cette place qu’elle occupe en matière du tourisme. Mais, sous l’aspect bruyant de certains de ses arrondissements peuvent se cacher certains vices. Comme Stalingrad, la porte de Clignancourt est aussi un quartier où il faudra faire preuve de prudence. La porte de Clignancourt est un quartier où il y a beaucoup de monde. C’est également un quartier où logent des consommateurs de drogues ainsi que des prostitués. Ces lieux ne sont pas dangereux en journée. Si vous souhaitez visiter ces quartiers dont la réputation peut être douteuse, il vous revient de faire preuve de prudence. Il est recommandé de s’y rendre avant la tombée de la nuit. Il ne s’agit pas de considérer ces quelques zones comme des zones d’insécurité, à vous de prendre vos dispositions.